Présentation

Le Master 2 Droit privé général de la faculté de Droit et des Sciences politiques de Nantes est une formation de haut niveau, destinée à présenter aux étudiants les plus motivés les principaux axes de la recherche fondamentale en droit privé et à susciter de leur part une réflexion critique sur l’évolution de cette branche du droit.
Il s’adresse en priorité aux étudiants qui souhaitent élargir leur culture juridique et approfondir leur connaissance du droit privé par la confrontation des analyses doctrinales, la comparaison des systèmes, la mise à l’épreuve des logiques juridiques placées au service des besoins économiques.
Le master 2 droit privé général est un master orienté vers la recherche.
L’accent est mis sur la rédaction d’un mémoire d’une soixantaine de pages.

Modalités d'admission

L’accès à ce master 2 est sélectif.
  • Recrutement sur dossier examiné par la commission pédagogique.
  • Ce master 2 est accessible aux étudiants titulaires d’un M1 droit privé général et carrières judiciaires, ou encore notariat, voire droit des affaires, tout M1 dont les
    orientations principales sont à la fois le droit civil, le droit commercial et la procédure civile.

Enseignement

  • Approfondissement
         • Théorie du droit privé
         • Droit des obligations approfondi
         • Technique contractuelle
         • Droit comparé
         • Droit romain
 
  • Spécialisation
         • Droit des affaires
         • Droit civil spécial
         • Droit du patrimoine et des assurances vie
 
  • Recherche
         • Méthodologie de la recherche
         • Mémoire de recherche
         • Séminaire de contentieux privé
         • Séminaire de droit international privé
  • Langue
    • Anglais juridique


Et après

Les débouchés du M2 droit privé peuvent être rangés en deux catégories :
• le M2 droit privé s’adresse aux étudiants qui éprouvent une attirance pour la recherche fondamentale et envisagent l’éventualité de prolonger leurs études par la réalisation d’une thèse de doctorat ;
• le M2 droit privé séduit tout spécialement les étudiants qui estiment devoir compléter leur formation juridique avant de présenter leur candidature soit dans les services juridiques de grandes entreprises (banque, assurance, courtiers, grandes surfaces commerciales proposant des crédits et les garanties d’assurances qui y sont liées, etc.), soit à des examens ou concours exigeant un haut niveau de culture juridique tels que le concours d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature ou l’examen d’entrée à l’Ecole des Avocats.