Maud et Antoine, étudiants à la Faculté de droit et des sciences politiques, sont les fondateurs de « My-Pacs ». Le témoignage de leur aventure entrepreneuriale est une belle source d’inspiration pour de nombreux étudiants.

Née d'une volonté de démocratiser le PACS et de sécuriser la relation concubine, My-PACS est une start-up innovante de services juridiques permettant aux personnes souhaitant conclure un pacte civil de solidarité de générer, directement de chez eux, une convention de PACS personnalisée et adaptée à leurs besoins. L'algorithme utilisé permet à cette société de proposer, à un juste prix, des conventions de qualité analogue à celle des traditionnels acteurs du droit.

En une phrase, l'objectif de My-PACS est de contribuer à la révolution s'opérant dans les services juridiques grâce à la dématérialisation afin de proposer un service de haute qualité au juste prix.

  • Pouvez-vous nous présenter votre parcours et vos études actuelles ?

Antoine ROUX, fondateur et Président du site My-PACS est depuis décembre dernier diplômé notaire, étant titulaire d'un BAC + 7. Il travaille actuellement en étude notariale. 

Quant à moi, Maud BACHIR-BEY, je suis actuellement en Master 2 Droit des affaires à l'Université de NANTES. 

Vos horaires de cours sont-ils compatibles avec l'organisation de votre entreprise ? 

Cette question a été celle qui nous a été le plus posée par notre entourage et les personnes ayant eu écho de notre projet. La gestion d'un projet entrepreneurial prend plusieurs heures par jour et il faut en être conscient avant de se lancer mais cela n'est pas pour autant incompatible avec la poursuite d'études. Pour ce qui est de notre expérience, deux maitres mots nous ont guidés : organiser et prioriser. Nous pensons qu'il est important de ne pas perdre de vue ses études, notamment car dans notre cas, nous ne souhaitons pas faire de notre projet entrepreneurial notre profession. L'important est également de savoir optimiser son temps en profitant des pauses ou des week-ends pour planifier les différentes tâches à effectuer et se répartir la charge de travail. 

Quel est le succès actuel de My-PACS ? 

Contre toute attente, notre campagne de lancement Thunderclap sur Facebook a permis de réunir 380 000 personnes, ce qui nous a donné une forte impulsion pour débuter l'activité. De nombreux relais tels que Les Pépites Tech ou encore Tip Top Startup ont permis à My-PACS de se faire connaitre au delà de la région nantaise. Aujourd'hui, My-PACS est en pourparlers avec de grandes Legaltech et des professionnels du droit pour développer son activité et sa rentabilité. Parallèlement, My-PACS va s'agrandir avec l'arrivée au capital de deux développeurs informatiques enthousiastes depuis nos débuts. Le succès est donc au rendez-vous et on invite les étudiants qui seraient intéressés par notre projet à nous soutenir en allant par exemple liker notre page Facebook. 

 

Quels sont les avantages et inconvénients de créer son entreprise ?

Créer son entreprise, c'est tout d'abord une aventure très enrichissante. C'est un projet qu'il faut penser, créer puis développer et cela nous amène à élargir notre champ de compétences, à nous familiariser avec de nouvelles notions, un nouvel écosystème, et à nous découvrir de nouvelles aptitudes. Pour ce qui est de notre cas, My-PACS étant une start-up digitale, nous avons dû acquérir de nombreuses connaissances en informatique, en référencement, en marketing et en communication. Au-delà d'un apport personnel enrichissant, le développement de ces compétences, en parallèle de nos études, constitue un réel atout pour notre CV. Parallèlement, l'entrepreneuriat permet d'apprendre à structurer son emploi du temps et à s'organiser. Au delà de nombreux avantages que procure l'expérience entrepreneuriale, il existe tout de même quelques inconvénients. Tout d'abord, créer son entreprise n'est pas un choix anodin. Cela nécessite un investissement personnel et pécuniaire très important qu'il faut savoir estimer de manière objective avant de débuter. Ensuite, il est important de bien se renseigner sur les actes à accomplir pour la création et le fonctionnement de l'entreprise mais également avoir des notions de comptabilité, de fiscalité, d'informatique et en matière bancaire. La question du financement à moyen et long terme est également à prendre en considération pour lancer un projet dont on sait qu'il a vocation à être rentable, nécessitant entre autre un prévisionnel et une étude de marché. 

Quel type d'aide vous a apporté l'Université de Nantes ?

Tout d'abord, nous souhaitons remercier toute l'équipe dédiée à l'entrepreneuriat étudiant de l'Université de NANTES et Madame NURIT pour avoir participé au développement de notre projet. Ainsi, l'Université de NANTES est venue nous épauler dans cette aventure de différentes manières. Nous avons tout d'abord eu l'opportunité d'exposer notre projet et d'avoir des retours constructifs à la faculté  de droit et des sciences politiques sur des points de communication et d'image. L'équipe de Créactiv nous a également apporté des conseils en matière d'implantation et de stratégie de développement. Enfin, il nous a été permis de tenir un stand au Forum des métiers du Droit lors de la journée portes ouvertes.